« Youngs & Contemporary »  

14.03.2014 - 20.04.2014

Vernissage le jeudi 13 mars 

Emeric CHANTIER


Emeric est un artiste français. Son travail a des affinités avec celui de la maquette ou de la miniature. Il évite cependant le double écueil d’une figuration qui risquerait de devenir décorative et d’une narration qui pourrait sombrer dans l’anecdotique. Il utilise des objets de récupération, des lichens stabilisés et des fleurettes séchées, collectées dans le maquis corse puis peintes, pour réaliser des assemblages minutieux, des petites compositions oniriques : un crâne, un cœur ou une voiture en cours de végétalisation... Son travail est lent,méticuleux, réfléchi et sans cesse renouvelé. Son propos est peuplé d’intuition, d’audace, récusant tout tape-à-l’œil, raffiné mais discret.

« Mon travail est en lien avec la nature et le rapport que peut avoir l'homme avec cette dernière, une confrontation à nos origines, une prise de conscience écologique sur la préciosité de notre « mère nature » source de toute

vie, un sujet qui me tient à cœur et qui à mon sens doit faire partie d'une conscience collective. En revanche, il m'apparait important de ne pas tomber dans un discours moralisateur, tenant simplement à illustrer l’entité du vivant et le confronter par moment aux productions de l'homme. Ces sculptures prennent la forme de parties anatomiques de l'homme ou de ses créations qui meublent son quotidien pour qu'il puisse s'identifier à travers elles sans pour autant devenir une cible. Ce sont de simples narrations poétiques qui doivent parler d'elles – même. Il m'est également important de montrer un travail de minutie et de qualité, pour que l'observateur après avoir lu la forme générale, puisse s'en approcher et l'oublier afin de se perdre dans un univers fourmillant de vie. »

Emeric Chantier

Après avoir montré son travail en exclusivité lors de la foire Art Up à Lille, la galerie présentera les œuvres d’ CHANTIER pour la première fois en Belgique.

 

Thomas DEVAUX

Thomas DEVAUX (né en France en 1980) vit et travaille à Paris. Il a déjà réalisé un grand nombre de série d’œuvres photographiques assez complexes et ambitieuses. Chacune d’elles sont un subtil équilibre entre des modes d’expressions classiques et l’utilisation des nouvelles technologies. Il réalise un vrai travail de dissémination d’une entité pour en faire naître de nouvelles formes sorties de son imagination.

Son travail « ATTRITION » (qui signifie « usure » en anglais) est une série articulée entre la réinterprétation et la mise en avant d’un axe de l’histoire de l’art. Les possibilités élargies des

techniques numériques lui permettent de nous montrer l’influence des formes et des matériaux via la prolifération d’éléments organiques tels que de cheveux, des parties du corps, etc. Le portrait devient une unité résultant de la multiplication d’éléments donnant naissance un visage mais disparaissant simultanément sous son propre contour. On se trouve alors face à une œuvre photographique proche de la peinture dans son traitement pictural. La matière, bien que sombre et opaque au premier abord, s’avère être légère et permet de voir au travers, ce qui donne un sentiment onirique et sensuel à la lecture de ses photographies.

Pour cette prochaine exposition, la galerie présentera deux nouvelles œuvres de Thomas DEVAUX mises en relation avec celles de la série « ATTRITION » déjà exposée.