DAMIEN GARD

LIGHT BOX


 
 
Trans Humance, my own yellow line
Installation LED Light Box
220 x 120 cm
Private collection


T R A N S  H U M A N C E
 
Les lignes jaunes du métro Tokyoïte servent de repères et de chemins aux malvoyants autochtones.
 
L’artiste voit dans cette œuvre la propre ligne jaune invisible de chacun de nous, habitant d’une grande ville, corps organique vivant au rythme des transhumances urbaines.
 
Le vignettage (ou rond sombre) entourant chaque photo, représente la bulle dans laquelle nous nous trouvons souvent pour rallier le plus directement possible un point à un autre, sans plus observer le monde, la ville qui vie autour de nous. La vision des pieds et les vues en contre-plongées sont également là pour renforcer ce sentiment.
 
La vision globale de l’œuvre peut être étourdissante, bouillonnante, tout comme la ville peut s’agiter autour de l’être qui s’arrête et parfois paraître oppressante.
 
La répétition de certaines images crée naturellement un rythme visuel.
Elles ont aussi pour effet de faire prendre conscience aux spectateurs qu’ils ont du s’arrêter, observer.
 
Damien Gard suit son parcours de recherche, à propos de la ville et de la relation qu’entretiennent ses habitants avec elle.
 
Vous retrouverez comme souvent un jeu de perspectives, de fuyantes, des hommes dans le décor, peu voire pas de regards frontaux, une présence réelle et pourtant presque fantomatique.



 
lien photo 2
 
Anonymous
Light Box 130x100 cm Ed of 12+2AP


 
A N O N Y M O U S

L’ oeuvre « Anonymous » de l’artiste Damien Gard est dérivée du projet
Voices Vox Populi. Ce fut à la base, un projet socio culturel réalisé
pendant un an avec l’aide du PAC « Présence Action Culturelle » dans la
ville de Bruxelles. L’artiste est parti à la rencontre des belges en leur
permettant d’exprimer leurs envies sous forme de réformes. Le temps d’un
instant, ils se sont mis à la place de notre premier ministre avec son noeud
papillon national.


 

MEMORIES / DENIS MEYERS

 


Macadam Gallery, Group Show 2017




Grand Palais, Lille Art Up, 2017 - Macadam Gallery
 
 



M E M O R I E S

Projet de Collaboration sur le magnifique travail de Denis Meyers, réalisé à Bruxelles à l'intérieur du batiment Solvay entre 2015 et 2016.
Près de 50.000m² au total sur huit niveaux, dont certains en sous-sol. Avec la complicité des actuels propriétaires des lieux, les sociétés Allfin et BPI, l'artiste investit ces mètres carrés dans l'idée d'en faire une oeuvre totale, gigantesque, imposante... Hors du commun ! Et éphémère, puisque la destruction et la transformation du bâtiment Solvay en appartements de standing ont commencé cette année 2017.
http://www.remember-souvenir.me/

Dans ce projet de collaboration, j'ai choisi d'intensifier le sentiment perçu dans le batiment.
Toutes les images sont construites dès la prise de vue et aucune retouche n'est apportée en post production sur ordinateur.
La surimpression m'a permis de surdensifier un travail aux traits déjà denses. D'autre part, les lignes de fuites et l'architecture du batiment ont également été renforcées, tant par le surréalisme que par des fuyantes invitantes qui donnent un aspect parfois abstrait.








 


 


COFFRET DE COLLECTION
SERIE "MEMORIES"

 
Coffret de collection édité à 26 exemplaires + 4 épreuves d’artiste.
 
Le coffret est constitué de 12 tirages de la série “Memories” de Damien Gard realisés sur papier canson et signés à la main. Chaque tirage est protégé par une farde en papier noir + 1 certificat d’authenticité signé et numéroté par l’artiste.
 
Taille du coffret : 45x32 cm
Taille des triages : 42x29 cm












 

USA TODAY

K-DIT COST LESS


USA TODAY de Damien Gard & Sébastien Calvez from Sébastien Calvez on Vimeo.


 

VOICES VOX POPULI






 

PROJET REALISé EN PARTENARIAT AVEC LA "PAC" BRUXELLES
PRESENTATION EN SEPTEMBRE, CHEZ MACADAM EN "HORS LES MURS"


« VOICES » est un projet qui allie art et éducation permanente !
« On nous répète souvent que chacun peut à son niveau, par de petites actions quotidiennes améliorer le monde. Alors c’est le moment de nous exprimer pour faire de « GRANDES »  choses ! »
 
Dans un premier temps, ce projet est dédié à la réflexion individuelle sur l’état du monde et son amélioration. Dans un second temps, il invite tous les participants à réfléchir collectivement à nos positions d’acteurs critiques dans la démocratie actuelle. 


Il est le fruit d’une rencontre entre un artiste reconnu, créatif et engagé, Damien Gard, et d’un mouvement d’éducation permanente et plus particulièrement la régionale de Bruxelles.
Avec ce projet, nous voulons « agir par la culture »

Etape 1 : aller vers les gens, les badauds dans l’espace publique… et susciter l’étonnement, la rencontre, la réflexion, le questionnement….
La question initiatrice du débat : Quelle serait votre 1ère réforme si vous étiez chef de votre état, de votre monde ?
« Au delà des critiques, fondées ou non, envers les dirigeants de nos pays, que ferions-nous de différent, de novateur ou de complètement révolutionnaire ?
Et si pour les 5 minutes à venir, chacun d’entre nous avait l’occasion d’endosser le costume de premier ministre… Par quel changement ou par quelle réforme commencerions-nous ? Que mettrions-nous en priorité ? »

Etape 2 : la rencontre avec l’artiste, l’art, la photo et un symbole fort : le nœud papillon


L’artiste installe son dispositif de shooting en rue et interpelle le badaud. Il l’invite à porter un nœud « pap » rouge et de crier au monde ses souhaits, ses désirs de changements, SA réforme : 
« Libérer les potagers »,  « Plus de crèches », « + de dancings + de Musique » , « Voices of the voiceless », « + d’égalités à la naissance »
« Improve brussel’s Streets »

Ce nœud « pap » fait référence à notre premier ministre.  Jamais un chef d’état n’avait porté un symbole aussi simple et du même coup aussi fort !


Peu importe nos souhaits, nos idées, nos volontés, elles ont le droit d’exister, de vivre et de s’exprimer. Donnons un maximum d’énergie pour qu’elles soient vues, entendues et respectées !


Chaque portrait sera cadré de façon similaire. Le photographe proposera aux badauds d’adopter une expression aussi neutre que possible. Ainsi, la personne regardant la photo sera d’abord attirée par le message que le badaud souhaite faire passer.
 
Etape 3: exposition et débat
Les  participants seront invités à laisser leurs coordonnées. Les portraits des personnes photographiées seront exposés en deux temps.
Dans un premier temps, ils seront exposés sur les lieux publics où auront eu lieu les shootings comme effet d’annonce.
Dans un second temps, une exposition sera mise sur pied EN SEPTEMBRE. Chaque personne photographiée sera conviée au vernissage. Les locales PAC et leurs membres qui seront impliqués en amont du lancement du dispositif dans leur commune seront partie prenante de l’organisation de cette soirée. Elle sera prétexte à un débat animation en lien direct avec les questions posées par Damien Gard et  à réfléchir collectivement à nos positions d’acteurs critiques dans la démocratie actuelle. 





VIDEO

Shoot Photo "Taraf haidouks" Aegedium
Images Olympia Boule montage Ben Lacour Prod musicale Crammed label



Making Off projet "Voices Vox Populi". Réalisation du film S.Calvez, V.Thuet, Melisse Cottard



Entre phantasmes cinématographiques et réalité américaine, "USA TODAY" est un puzzle fictionnel mêlant prises de parole direct et paysages hollywoodiens au ralenti.
Un film "coup de poing" à l'aube des élections présidentielles américaine de novembre 2012.

USA TODAY de Damien Gard & Sébastien Calvez from Sébastien Calvez on Vimeo.

Collage des photos de Damien GARD, à l'aide du collectif "GANG BANG", d'un shoot de mode en grand format sur le lieu de réalisation 3 mois plus tôt. Montage Sebastien Calvez.

THE STARTING POINT from Collectif GANG BANG on Vimeo.

 

Biography


Damien Gard
Franco-suisse, °1978, vit et travaille à Bruxelles
Photographe
 
Damien Gard entame sa carrière de photographe en 2007. Il travaille dans la mode, la publicité tout en se concentrant sur des projets artistiques personnels.
 
En 2009, il se lance dans un périple aux U.S.A. L’idée de l’artiste est de voir si, comme il le pensait étant enfant dans les années 1980, les U.S.A. ont encore dix ans d’avance sur l’Europe. La série Usa Today découlant de ce voyage, se compose d’une trentaine de photographies, principalement en couleur. La complexité de la société américaine avec ses paradoxes transparaît subtilement, pour, néanmoins, laisser place à l’humour et l’expression visuelle des lieux. Damien Gard traite également de l’ambiance urbaine notamment dans l’œuvre Hollywood dream is not dead où l’on retrouve une inspiration de Martin Parr.
 
Son travail s’apparente aussi à une expérimentation sur le médium photographique, ses possibilités, ses supports et son histoire. Ses caissons lumineux et ses vidéos intégrées à de la photo en sont un exemple. Il explore également des techniques anciennes d’impression et de révélation.
 
Ses œuvres sont en partie influencées par un événement de sa vie privée. Sur le point d’être papa pour la seconde fois, l’artiste s’est trouvé confronté à des images d’échographie, des images qui « voient à travers ». Il s’est ainsi interrogé sur « l’au-delà » des apparences et notamment des villes, un de ses sujets de prédilection. Ses tirages sur matériau translucide (plexiglas, film transparent, caisson lumineux) se présentent ainsi comme de véritables « radiographies urbaines ». Des images fantomatiques, entre transparence et densité, où se révèle ce qui d’habitude se dérobe au regard. Des images d’une ville où l’organique, sous forme du végétal, se réapproprie peu à peu l’espace, comme pour y réintroduire plus d’humanité…

Press

 

Février 2014





 Interview TV "Télé Bruxelles" 06/2013                 
   
                                
                                                        
  






Interview Press "Le Soir" du 7/06/2013